A lire, ma lettre ouverte au Président de la République, Emmanuel Macron. Ma ville est en danger

Communiqué 6 septembre 2018: Mise à l'abri des réfugiés.