3 décembre 2020

REFUSER LA PRECARITE ENERGETIQUE

Les logements mal isolés et mal chauffés posent un double problème : environnemental (à cause des dépenses énergétiques inutiles, en chauffage, en électricité…) et social : dans ces logements, les habitant.es sont en effet exposé.es à une situation de précarité énergétique intolérable. La Commission européenne place la rénovation des bâtiments au centre de son plan de relance, avec une priorité aux logements sociaux et aux infrastructures publiques. C’est une nouvelle encourageante : en même temps qu’elle permet de réduire les émissions de gaz à effets de serre, la rénovation crée des emplois et diminue la précarité énergétique. Depuis des années, le réseau RAPPEL (Réseau des acteurs contre la pauvreté et la précarité énergétique dans le logement) milite pour des bâtiments plus économes en énergie. La précarité énergétique doit absolument être surmontée. Je l’écrivais en avril dernier dans l’édito du magazine du réseau RAPPEL.

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE