23 septembre 2020

LE PACTE DE LA HONTE

Aujourd’hui, mercredi 23 septembre, la Commission européenne a publié son pacte « sur l’immigration et l’asile ». En réalité, une supercherie démagogue qui non seulement maintient l’insupportable système de Dublin – la présidente Ursula Von der Leyen et la commissaire Ylva Johansson avaient pourtant annoncé en grandes pompes il y a quelques jours que Dublin serait « aboli », et qui, pire encore, torpille la solidarité et adoube des façons de faire ignobles : condamner plutôt que porter secours, rejeter plutôt qu’accueillir.
Je me demande si, en réalité, ce n’est pas Viktor Orban qui a tenu la plume pour rédiger ce pacte.
Surtout, j’ai honte.
J’ai peur.
Je suis en colère.
Cette Europe-là n’est pas la nôtre.
Cette Europe-là n’est pas l’Europe.
Cette Europe-là est le petit jouet que certains s’accaparent honteusement. Ceux-là même qui s’organisent pour refouler et haïr en masse, ceux-là même qui appuient de toutes leurs néfastes forces pour transformer la belle, la noble Europe en forteresse.
Où sont nos valeurs fondatrices ?
Où est passée la richesse de l’humain ?
L’Europe est riche de ses peuples, l’Europe est ouverte au monde. L’Europe, sans monde, n’a plus rien à voir avec l’Europe.
L’indifférence mortifère, le rejet, la non-assistance à personne en danger sont des rideaux de fumée savamment cultivés et orchestrés par certains.
Rien d’autre.
Ne soyons pas dupes.
Et luttons. Là, maintenant, tout de suite et très fort.

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE