28 septembre 2020

HYDROGEN EUROPE : UN SCANDALE DE PLUS

Décidément, la Commission européenne n'apprend pas de ses erreurs. Après la décision en mars dernier de confier une étude sur la finance durable à BlackRock, géant américain des investissements fossiles (toutes les infos sont ici ), la Commission vient de confier le secrétariat de son "Alliance pour l'hydrogène propre" à... Hydrogen Europe, principal lobby industriel de l'hydrogène (fossile) à Bruxelles. Encore une aberration. Encore un flagrant conflit d'intérêts. Pour mieux comprendre, retour sur les faits :

En juillet… La Commission lance en grande pompe l'Alliance pour l'hydrogène propre. L'hydrogène ? une énergie clé pour l'avenir, à condition qu’il soit VERT, c'est-à-dire produit entièrement à partir d'énergies renouvelables, j’explique tout ici. Si l’initiative de la Commission est bonne, elle est très insuffisante : ce n'est pas seulement d'une Alliance pour l'hydrogène propre dont nous avons besoin, mais d'une Communauté européenne du vent, du soleil, de l'eau et de l'hydrogène. Il faut associer tous les acteurs de la transition énergétique, y compris de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Il faut avoir une approche globale, inclusive, cohérente. Il faut que tous acteurs aient leur mot à dire : l'industrie, les PME, les ONG, les associations de consommateurs, les partenaires sociaux, les scientifiques, etc. C'est ce que j'ai demandé avant l'été.

Le processus de mutation énergétique ne doit pas être accaparé par quelques-uns C'est tout l'enjeu ici. Je l’ai appris dans les médias (ici, par exemple (l’article est en Anglais) https://euobserver.com/environment/149443) : la Commission a confié sans aucun appel d'offres ni procédure transparente, le secrétariat de son Alliance pour l'hydrogène propre à l'association industrielle Hydrogen Europe.

Pourquoi c’est scandaleux ? C’est scandaleux parce que c’est donner un rôle clé à une poignée d'acteurs industriels, très majoritairement producteurs d'hydrogène produit à partir d'énergies fossiles. Comment penser qu'ils seront objectifs ? Comment penser qu'ils ne favoriseront pas l'hydrogène fossile ? Encore pire : les rôles confiés à cette Alliance ne sont pas clairs. Il se pourrait qu'elle ait son mot à dire sur l'orientation des subventions publiques et les priorités européennes futures : le conflit d'intérêts est évident, et grave.

ACTION : J'ai tout de suite initié un courrier à l'attention de la Commission européenne. Ce courrier a été co-signé par plusieurs de mes collègues en commissions ITRE et ECON. Je demande à la Commission de revenir sur sa décision. Je lui demande aussi d'élargir son Alliance pour en faire une véritable Communauté européenne des renouvelables et de l'hydrogène vert. Nous voulons des explications, des clarifications. Si je ne les obtiens pas, je ferai comme pour BlackRock : je porterai plainte devant la Médiatrice européenne, en charge de veiller à la transparence et au bon fonctionnement de nos institutions

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE