6 septembre 2021

Le Pacte migration ne résoudra pas les lacunes du règlement de Dublin !

Une remarquable étude du Parlement européen le confirme : le Pacte migration de la Commission européenne ne résoudra RIEN.

Pire, il pourrait empirer la détention des chercheurs.euses de refuge, voire atteindre plus encore à leurs droits fondamentaux sans renforcer la solidarité envers elles, envers eux, et entre États membres.

Allons-nous passer des mois, des années, à négocier, pinailler sur un texte dont on sait ses lacunes terribles ? 

Allons-nous voter un texte au rabais qui n'empêchera pas les camps en Grèce, qui n'empêchera pas de nouveau Moria, qui n'empêchera pas les drames de la migration en Méditerranée, dans les Alpes, aux frontières franco-britannique ou lithuanienne, qui ne nous permettra pas d'accueillir plus dignement celles et ceux qui fuient l'Afghanistan que celles et ceux qui fuyaient la Syrie, ; un texte au rabais qui renforcera une politique migratoire ultra sécurisée et inhumaine ?

Changeons radicalement cette politique migratoire européenne. Elle doit être humaine, accueillante, solidaire.

VOIR MON INTERVENTION DE JEUDI 2 SEPTEMBRE, AU PARLEMENT EUROPEEN (Bruxelles)

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE