EMPATHIE

23 octobre 2020


OUI, IL FAUT CREER UNE AUTORITE EUROPEENNE DE L'ETHIQUE

Mardi 6 octobre, j’ai déposé des amendements sur la position du Parlement européen en faveur de la création d'une Autorité européenne de l'éthique. Vous pouvez les consulter ici. 

C'est un projet qui me tient à cœur au Parlement européen : il s'agit de créer une nouvelle autorité européenne, en charge de superviser et contrôler les conflits d'intérêts, les pratiques des lobbys, la transparence des institutions, etc. 

1.C'est indispensable pour restaurer la confiance des citoyen.ne.s dans l'Union européenne. 

2.C’est indispensable pour garantir le bon fonctionnement de nos institutions. 

3.C’est indispensable pour empêcher que l'intérêt général puisse être accaparé par quelques intérêts privés. 

C'est essentiel au regard des scandales à répétition que nous subissons. Je pense ici à BlackRock, à qui la Commission n'a rien trouvé de mieux que de lui confier la rédaction d'une étude sur comment mieux réguler la finance durable au niveau européen...alors que BlackRock est un gigantesque investisseur dans les énergies fossiles. Je pense à Hydrogen Europe, le lobby de l'hydrogène fossile, à qui la Commission a confié la gestion du secrétariat de son Alliance pour l'hydrogène propre...censée promouvoir l'hydrogène renouvelable.

Oui, vraiment, il y a besoin de renforcer les règles et la supervision des conflits d'intérêts au niveau de l'UE.

Nous, les écologistes au Parlement européen, défendons ce projet d'Autorité européenne pour l'éthique et la transparence depuis longtemps. Il devient de plus en plus concret, car la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a pris l'engagement de créer une telle autorité au début de son mandat. Nous devons donc la presser à concrétiser cet engagement, nous devons la presser à mettre en place une Autorité réellement indépendante et avec suffisamment de moyens. C'est l'objet de ce rapport du Parlement européen dont je suis responsable pour les Verts/ALE en commission des affaires économiques (ECON) : il s'agit de définir nos demandes concernant cette Autorité, ses compétences, sa composition, etc.

J'ai déposé un ensemble de 11 amendements, qui visent principalement :

> à dénoncer les scandales mentionnés plus haut et à demander à la Commission de revenir sur ces décisions 

> à demander la création d'une Autorité réellement indépendante, dotée des moyens financiers et humains suffisants, et de pouvoirs contraignants et possibilités de sanctions

> à exiger un renforcement des règles sur les conflits d'intérêts et sur les allers-retours public/privé.

Menons le combat de l'éthique et de la transparence, car c'est le même combat que celui pour l'intérêt général et les communs.

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE