20 novembre 2020

Stratégie pour les énergies renouvelables offshore Développons l'éolien en mer !

La Commission européenne a présenté aujourd'hui (jeudi 19 novembre) sa première stratégie en matière d'énergies renouvelables en mer. L'objectif est de multiplier par 25 les capacités d'énergie éolienne en mer d'ici à 2050. Les objectifs sont de produire 60 gigawatts d'ici 2030, et 300 gigawatts d'ici 2050. En promouvant l'éolien en mer ainsi que l'énergie marémotrice et houlomotrice (l'énergie des vagues), les énergies renouvelables devraient contribuer jusqu'à 40 % de l'approvisionnement énergétique en 2030. La Commission européenne veut ainsi atteindre son objectif 2030 de réduction des émissions d'au moins 55 % par rapport à 1990.

Déclaration de Damien Carême, membre de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie :

« Je me félicite de la volonté de développer l'éolien en mer afin d'en faire un élément clé du "Green Deal", ou Pacte Vert. Il y a un potentiel énorme, notamment en France ! Le déploiement d'éoliennes en mer représente une opportunité considérable et indispensable si l'on veut atteindre la neutralité climatique dès 2040. L'argent des plans de relance doit pouvoir contribuer à cet objectif stratégique.

Mais encore une fois, malheureusement, la stratégie de Commission européenne n'est pas assez ambitieuse. Ses objectifs sont trop timides, en particulier l'objectif intermédiaire de 60 gigawatts d'ici 2030 alors que nous avons besoin de 450 gigawatts pour atteindre la neutralité climatique. Ce manque d'ambition ne fait que refléter le manque d'ambition plus générale sur les objectifs climatiques : pour rester sous les 1,5°C, nous avons besoin d'une réduction de 65 % des émissions d'ici 2030, au lieu des 55% proposés par la Commission.

Nous appelons par ailleurs les États membres à une réelle prise en compte des questions de protection du milieu marin et de biodiversité lors de la mise en place de cette stratégie.

Il est urgent que la France et l'UE deviennent les leaders mondiaux dans le domaine de l'énergie éolienne offshore. C'est d'ailleurs pourquoi je soutiens pleinement le projet d'éoliennes au large des côtes de Dunkerque : il nous faut bâtir l'énergie du futur, dès maintenant ! »

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE