MUTATION

UNE MODIFICATION VITALE DES RÈGLES BUDGÉTAIRES DEMANDÉE

En février, j’ai demandé au Parlement européen une totale refonte du cadre fiscal et économique de l’UE. Il faut sortir les investissements verts de la règle des 3% de déficit ! Stop aux investissements carbone, oui aux actifs verts.
  • 11 février 2020 : Plénière à Strasbourg, demande d'une révision des règles budgétaires..

Étymologiquement, « économie » signifie « l’art de bien administrer une maison » … Or, notre maison commune brûle. Nous devons mettre en place une économie saine, une économie qui fait tout pour éteindre ce feu dévastateur. Une économie responsable qui encourage la transition vers une neutralité carbone en sortant, par exemple, les investissements verts du calcul du déficit public.

  • Les objectifs

     

    C’est simple. Cette transformation profonde des règles budgétaires représente l’unique chemin pour enfin changer de cap, pour quitter le dogme de l’austérité et pour répondre à l’urgence climatique et sociale. L’idée ? Stimuler au maximum les investissements verts et encourager toujours plus les initiatives vertueuses dans des domaines vitaux comme les hôpitaux, l’éducation ou la rénovation des logements passoires.

  • Pourquoi cette modification des règles budgétaires est-elle importante pour notre territoire ?

     

    Sans dynamisme, sans une énergie prête à déplacer les montagnes, comment changer profondément les modèles dans lesquels nous sommes englués ? Oui à la résilience, oui au courage. Un territoire industriel comme celui que nous connaissons bien n’a d’autre choix que de réussir sa mutation. Il faut permettre, faciliter, favoriser et défendre les orientations des politiques d’énergie vertueuses. Il faut que l’on protège notre pouvoir de vivre et notre environnement.


DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE