MUTATION
22 septembre 2020

IL FAUT INSTAURER UN MORATOIRE SUR LA 5G

Nous sommes une soixantaine d’élu.es à avoir signé cette tribune publiée dimanche 13 septembre par le Journal du Dimanche : nous y demandons officiellement au gouvernement de décider d’un moratoire sur le déploiement de la 5G. Nous argumentons, nous expliquons, nous détaillons. Nous concluons ainsi : « Nous, maires et élus, proposons dans l'immédiat un moratoire au moins jusqu'à l'été 2021. Pendant ce moratoire, nous demandons la tenue d'un débat démocratique décentralisé sur la 5G et sur les usages numériques. Nous demandons pour les communes le droit à la subsidiarité concernant l'application du principe de précaution. Nous demandons que la priorité soit donnée à la réduction de la fracture numérique, à travers le développement de la fibre en zone rurale et en finalisant le déploiement de la 4G." En guise de réponse, le président Emmanuel Macron lance le lendemain, lundi 14 septembre : « Je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l’écologie moderne. » Décidément, le niveau de mépris, notamment pour le travail accompli par la Convention Citoyenne vole (très) haut. 

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE