CHANGE TON MONDE, de CEDRIC HERROU

23 octobre 2020

 « J’étais perché sur ma montagne, avec mes poules et mes oliviers, quand le monde est subitement venu à moi. Des ombres remontaient à pied ma vallée de la Roya, entre l’Italie et la France, risquant leur vie. Au début, je détournais le regard. Puis, un jour, j’ai recueilli une famille, et ces ombres sont peu à peu devenues ma lumière. Elles fuyaient la guerre, la misère, la dictature, avaient croisé la mort dans le désert en Libye, échappé à la noyade en Méditerranée. De leur pas si déterminé, elles me questionnaient : faut-il rejeter l’autre parce qu’il est différent ?

À partir de 2016, j’ai accueilli des milliers d’exilés. J’ai aidé ces voyageurs de l’ombre à poursuivre leur chemin et à obtenir des droits, mais je n’avais pas anticipé la violence d’État qui me frapperait en représailles. Notre action ne faisait pourtant que pallier ses renoncements.

 

J’ai subi des gardes à vue, des procès, des perquisitions, des saisies. Le plus souvent, l’État était en tort et fut condamné. Des centaines de fois. Jusqu’à ce que le Conseil constitutionnel consacre le principe de fraternité, un progrès capital. Ces années ont changé ma vie. Citoyen lambda éloigné du militantisme, je ne suis pas un héros, juste un Herrou têtu et décidé, sans leçons à donner, à part celle-ci : avant de changer le monde, chaque citoyen a le pouvoir de changer le sien. »

A propos de son livre, publié par les éditions Les Liens Qui Libèrent et sorti en librairie à peine quelques jours après l’effroyable tempête Alex et la catastrophe dans laquelle elle a plongé la Vallée de la Roya, Cédric explique : « J’ai écrit ce livre comme pour écrire à moi-même. J’ai écrit après que ma vie ait été chamboulée, comme un marin après la tempête faisant le tour de son bateau pour évaluer les dégâts, de la tête de mât à la quille, de la proue à la poupe, besoin de lire ma tourmente pour mieux la digérer, besoin de me parler pour mieux comprendre. Un livre pour moi, et lu par d’autres. Un récit pour inciter : à la liberté d’agir, au besoin de se sentir en vie, à l’échange, à l’accueil, à la dissidence quand elle est juste.

Je pensais que la bataille était finie mais dans la nuit du 2 au 3 octobre une vague a englouti la Roya, et nous force à la solidarité. Maintenant les gens ne viennent plus d’Erythrée ni du Soudan mais de Fontan, Saorge, Breil ou Tende. « Change ton monde » sort dans une période difficile en Roya où nous avons beaucoup perdu ; amis, maisons, emplois, accès. La Roya a un avenir difficile à imaginer. Change ton monde, je pensais l’avoir déjà changé mais voilà une autre épreuve qui embarque une vallée toute entière. Cette lutte nous ne l’avons pas choisie, nous n’en n’avions pas envie, et pourtant nous continuons en la vivant. J’aurais préféré que ce livre ne sorte pas à cette période de deuil, mais la maison d’édition Les Liens qui Libèrent ne pouvait pas décaler la date de sortie. La vie continue, encore plus belle et plus folle. »

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE