La violence exercée par l'État est toujours plus forte à Calais

25 octobre 2021

Aux cotés d'un collectif d'associatifs et d'artistes, je signe cette tribune parue dans le journal Le Monde, en soutien au père Philippe, à Anaïs et à Ludovic qui ont tous trois entamé, le 11 octobre dernier, une grève de la faim à Calais. Depuis de nombreuses années, les militants alertent sur la situation inhumaine, les violences, les drames vécus sur place par les exilé·e·s…

Extrait :

"Les consciences humaines s’habituent à tout, même à l’intolérable. Cette grève de la faim vise à réveiller les intelligences, et à faire entendre à nouveau le caractère scandaleux et proprement inimaginable, dans un pays comme la France en 2021, de la condition à laquelle sont volontairement réduites les personnes exilées par la puissance publique."

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie

Logo EELV
Logo les vertes ALE