POUVOIR DE VIVRE
5 mai 2021

Une stratégie industrielle bien en deçà des enjeux

Ce mercredi 5 mai, la Commission européenne a publié une mise à jour de la stratégie industrielle pour l’Union européenne. Il s’agit essentiellement d’une communication, accompagnée d’un premier rapport annuel sur le marché intérieur et d’une analyse des dépendances stratégiques de l’UE dans divers secteurs.

Réaction de Damien CARÊME, député européen Verts/ALE en charge des questions industrielles :

« La stratégie industrielle de la Commission n’est pas à la hauteur de l’enjeu. C’est une coquille vide : elle ne fait que réitérer des propositions déjà prévues et se contente de proposer des rapports et évaluations annuelles. Ce document n’a rien d’une vision stratégique pour la transition de nos industries, la récupération d’une certaine souveraineté dans les secteurs clés, ou encore la création d’emplois. La stratégie de la Commission semble finalement consister à se reposer sur le marché et la bonne volonté des entreprises : ça ne suffira pas !

Alors que la planète se réchauffe bien au-delà de la trajectoire de l’Accord de Paris, alors que l’industrie représente 40% de nos émissions de gaz à effet de serre, il faut des mesures fortes, nouvelles et ambitieuses pour encourager la transition énergétique et industrielle.

70 ans après la CECA, je propose la création d’une Communauté européenne post carbone (CEpCA) pour investir massivement et ensemble dans ce qui garantira notre avenir durable : les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Or je ne vois rien de nouveau dans cette stratégie qui impulserait le développement massif et coordonné des renouvelables. Les alliances industrielles continuent d’être développées en silos et d’être accaparées par des intérêts privés. Il faut voir plus large et investir davantage pour que l’UE ne rate pas le train de la transition.

J’appelle la Commission à faire preuve de réelle ambition dans les propositions législatives à venir dans le cadre du paquet « Fit for 55 », notamment en matière de taxe carbone aux frontières et de révision de la directive sur les renouvelables. L’avenir du climat, et donc de nos enfants, est en jeu. Agissons maintenant ! »

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie

Logo EELV
Logo les vertes ALE