POUVOIR DE VIVRE
26 février 2021

Victoire pour la justice fiscale

Jeudi 25 février, une majorité d'États membres a enfin donné son feu vert à la directive sur la transparence fiscale des multinationales

  • C’est une excellente nouvelle car ils bloquaient le dossier depuis 5 ans

  • C’est une excellente nouvelle car il s’agit d’obliger les grandes multinationales à rendre publics 

  • le chiffre d'affaires

  • le nombre d'employés

  • le nombre d'actifs

  • les impôts qu'elles payent dans chacun des pays où elles opèrent.

… Dans chacun des pays où elles opèrent ! 

Le nom de cette directive est donc « CBCR », acronyme pour « Country By Country Reporting »

Son but tient en deux phrases : 

  • vérifier que les impôts sont bien payés là où ils doivent l'être. 

  • vérifier que chacun paye donc sa juste part.

Le feu vert à la mise en œuvre de cette directive est une victoire pour la justice fiscale car la transparence est un outil indispensable pour lutter contre le fléau de l’évasion fiscale. Les scandales à répétition, des tristement fameux Panama Papers aux récents OpenLux (les explications sont ici), ces scandales, donc, ont montré que les milliardaires et les multinationales utilisent l’opacité du système pour échapper à l’impôt.

Cette opacité permet aujourd’hui aux multinationales de délocaliser 40 % de leurs profits dans les paradis fiscaux, soit un manque à gagner de 20 milliards d’euros pour la France.

Il est temps de récupérer cet argent et de l’utiliser au service de la transition écologique et sociale. La complaisance à l’égard de l’évasion fiscale et de la criminalité financière doit cesser. 

Ce feu vert pour cette directive à quatre lettres - CBCR, est un premier pas important. Il doit être suivi d'autres, d'urgence.

DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE