EMPATHIE


Partout, tout le temps, les droits humains doivent être protégés. Où est passée notre Humanité ? Nous devons la retrouver. C’est fondamental. Les travaux que j’engage dans ce but sont ici.

La commission Libe


La commission libertés civiles, justice et affaires intérieures, dite « commission LIBE », est un groupe de travail du Parlement européen. Lutte contre la criminalité internationale, protection des droits fondamentaux, protection des données, asile et migrations, ou encore lutte contre toutes les formes de discrimination… Les sujets sont nombreux.


Les grands dossiers

En tant que Député européen en commission LIBE, je suis particulièrement les questions d’asile et de migration, celles liées à la protection des données et enfin, tout ce qui se rapporte à l’État de droit.
Dossier #01

Asile et migration

Partout, tout le temps, les droits humains doivent être protégés. Les atteintes à la dignité humaine doivent cesser. Les gouvernants qui s’autorisent à malmener l’Humain ne peuvent agir en toute impunité. Dans mes fonctions de Député européen, riche de tout ce qui a été vécu à Grande-Synthe lorsque j’étais maire de cette ville des Hauts de France, entre 2001 et 2019, je continue à dire et demander : où est passée notre Humanité ? Nous devons la retrouver. En France comme en Europe, ce n’est pas une crise migratoire que nous vivons. C’est une crise de l’accueil. Nous devons avoir à cœur de le restaurer, nous devons accueillir les chercheurs.ses de refuge dans des conditions dignes. Pour l’instant, nous ne sommes pas à la hauteur.

Dossier #02

Protection
des donnees

En tant que Député européen, je travaille sur les enjeux liés à la protection des données, un sujet central au moment où les technologies du numérique progressent très rapidement et surtout, point majeur dans la gestion de la pandémie qui a frappé et continue de sévir. Il faut rester extrêmement vigilant. Les questions soulevées par les data sont essentielles. La protection des données personnelles également.

Dossier #03

Etat de droit

Les questions liées à l’état de droit dans les différents pays de l’Union Européenne sont des priorités, je les aborde en commission LIBE. Dans certains pays, des dérives autoritaires menacent la démocratie : en Pologne ou en Hongrie, par exemple, pays dans lequel la crise du COVID-19 a servi de prétexte à la mise en place d’un état d’urgence qui menace l’équilibre démocratique des pouvoirs.

Focus

RÉFORMER
LE SYSTEME DE DUBLIN !

Au sein de la commission LIBE, le dossier principal du début de mon mandat de Député européen est la réforme du système de Dublin : un système de répartition des personnes migrantes sur le territoire de l’Union européenne. Ce système très injuste - pour les personnes accueillies comme pour les pays accueillants - sera réformé cette année.

Voir le motion design qui permet de comprendre le système, ses enjeux, et la réforme

Motion Design réalisé par Joël Christophe

Lors de mes mandats successifs de maire de la ville de Grande-Synthe, dans les Hauts de France, de 2001 à 2019, j’ai fait l’expérience de l’injustice et de l’inhumanité du système de Dublin. Chaque jour, dès la fin de l’année 2015, des femmes, des enfants, des hommes poussés à l’exil notamment par le conflit syrien, arrivaient et stagnaient dans des conditions indignes. Contre l’avis de l’État, j’ai réagi et avec l’aide de Médecins Sans Frontière, nous avons mis en place le premier camp humanitaire sur le territoire français. Dans la foulée, j’ai fondé l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants, association que je préside.

Le système de Dublin ? Il fait s’entasser les personnes réfugiées dans les pays de première entrée, pays dans lesquels beaucoup ne souhaitent pas rester. Ces personnes continuent alors leur route illégalement, vers d’autres pays. On ne peut pas tolérer un système européen aussi cruel. Pousser à l’exil est intolérable. Je demande la réforme du système de Dublin, et propose des solutions pour cela avec notre groupe des Verts / Ale au Parlement européen. Il faut que l’Europe assure une prise en charge humaine et digne des chercheurs.ses de refuge.

Le parlement Européen
DAMIEN CAREME

Député Européen Verts / ALE**,
Président de l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants.

Biographie
Logo EELV
Logo les vertes ALE